La prière

Rate this item
(1 Vote)

« Tout comme un poisson ne peut vivre sans eaux, de même, un enfant de Dieu ne peut vivre sans la prière. » une métaphore bien connue qui nous révèle la nécessité de la prière dans la vie d’un enfant de Dieu.

La prière est très importante dans la vie d’un enfant de Dieu car elle est la manifestation de ce qu’un enfant de Dieu est devant Dieu Lui-même, et de la compréhension de ce que Dieu est dans la vie de celui-ci. La prière est une expression de la dépendance de l’homme à Dieu, une manifestation de sa soumission et de son incapacité à dépendre de lui-même. En effet, Dieu sera toujours supérieur à nous et nous serons toujours inférieur à Lui, Il est capable de tout et nous ne sommes capables de rien, Il peut tout et nous ne pouvons rien. Ces quelques précisions sont nécessaires dans la vie de celui qui suit Dieu car tout ce que nous pouvons accomplir, nous le pouvons parce que Dieu le veut bien et nous en donne ainsi les moyens, sans quoi, nous ne sommes rien et nous ne pouvons rien.

La prière n’est pas seulement un moment ou un instant de proclamation audible et intelligible, mais elle est aussi et surtout une expression sincère d’une vie agréable à Dieu. Outre le fait de faire des prières à Dieu, nous devons comprendre que le but n’est pas seulement d’être inscrit dans le livre du « meilleurs records de temps dans la prière » mais surtout de devenir une prière permanente ! en cela nous comprendrons la portion de l’Ecriture qui nous dit « priez sans cesse » (cf. 1 Thessaloniciens 5 :17). Tel était Jésus qui était la prière parfaite, l’intercession parfaite, parfaite l’offrande et l’adoration parfaite au Père. Cependant porter une nature de prière ne nous dédouane pas du dialogue avec notre Père Céleste, car la prière exprime aussi l’intimité que nous avons avec Lui.


De plus, pour qu’une prière soit efficace celle-ci doit rencontrer certaines conditions.

« Quand vous étendez vos mains, Je détourne de vous mes yeux ; Quand bien même vous multipliez les prières, Je n’écoute pas : Vos mains sont pleines de sang. » (Esaïe 1 :15)

Le peuple d’Israël était réputé pour sa conduite quelques fois sulfureuse, insoumise et rebelle. Il vivait selon ses penchants et n’avait pour la plupart du temps aucun égard envers son prochain, si bien qu’il se livrait même à des actes de violence. N’oublions pas qu’Israël était un peuple sur qui Dieu avait un regard particulier, parce que c’était le peuple que l’Eternel s’était choisi. Pourtant malgré son amour cela n’a pas empêché Dieu de résister à ce peuple à cause de sa conduite, car leurs mains remplies de sang rebutaient l’Eternel qui a fini par déclarer : « Je n’écoute pas [vos prières]. ». Nous ne devons jamais oublier que le péché nous sépare de Dieu et nous empêche de recevoir et de bénéficier de sa grâce et de sa miséricorde.

« Mes petits enfants, je vous écris ceci, afin que vous ne péchiez pas. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus–Christ le juste. » (1 Jean 2 :1)

L’Apôtre Jean nous éclaire sur un point très important ; la Parole de Dieu vient à nous afin que nous ne péchions point. En effet, lorsqu’il écrit, l’Apôtre Jean œuvre contre la puissance du péché en témoignant de celui qui a vaincu le péché (nature) et en rappelant qu’au cas où l’un d’entre ses « petits enfants » venait à pécher (actes) ; celui qui a vaincu la nature du péché est tout aussi capable d’effacer cette faute. Le passage biblique de Zacharie 3 :1-5 nous montre que la puissance du péché n’est pas aussi grande que la puissance de Dieu qui vient justifier, sauver un homme du péché et le purifier, même lorsque le diable lui-même venait à l’accuser.

A savoir, il est impossible de devenir juste sans être au préalable affranchi, libéré, justifié. Le verbe « justifier » nous évoque la justice, la justice nous évoque le tribunal et le tribunal nous évoque la sentence ou l’acquittement. Si nous avons besoin d’être juste pour prier, c’est parce que la justification par Jésus-Christ vient purifier nos mains autrefois tâchées de sang (qui représente le péché) pour que nos prières soient écoutées de Dieu. Et ce processus n’est possible que par la nouvelle naissance, car en réalité personne ne naît juste mais tout homme naît coupable à cause du péché d’Adam. C’est seulement lorsque nous naissons de nouveau que nous en avons fini avec cette lignée adamique et macabre. Cependant il est encore possible que, même après la nouvelle naissance, certaines de nos mauvaises habitudes se manifestent (ce qui est normal puisqu’on ne change pas en un jour mais toute notre vie est un processus) : en moment-là nous recevons toujours de Jésus-Christ la justification ! Cette vérité indéniable doit être éternellement gardée dans notre mémoire afin de ne pas tomber dans la culpabilité, car nous sommes d’abord justifiés par Jésus-Christ, et ceci gracieusement.

 

Après la justification par Jésus-Christ à travers la nouvelle naissance il nous faut maintenant mener une vie juste, et celle-ci nous est désormais possible par la vie de Christ et l’aide du Saint Esprit. C’est alors que notre prière aura beaucoup d’efficacité, d’impact et produira beaucoup d’effet. La vie de Christ se traduit par la manifestation des valeurs du Royaume des Cieux (cf. Galates 5 :22) dans la vie de celui qui est né de Dieu. C’est le gouvernement divin qui manifeste l’ordre divin par la justice du Royaume dans cette vie renouvelée.

« Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par–dessus. » (Matthieu 6 :33)

La justice en peu de mot est la manifestation du règne de Dieu dans la vie d’un enfant de Dieu, et qui remet de l’ordre dans son environnement immédiat. Les nouvelles valeurs transmises par l’Esprit de Dieu telles que l’amour, l’humilité, la patience etc. sont le témoignage du gouvernement divin à l’intérieur de l’homme. Toutes ces valeurs nous permettent de vivre une vie qui rend justice à tout homme, et c’est à par elles que nos prières sont rendues plus puissantes et impactantes.

 

Différentes sortes de prière :

Prière de dépendance : elle nous permet d’entrer dans les réserves célestes afin de nous procurer tout ce dont nous avons besoin pour persévérer la marche et continuer dans la mission. Elle nous permet d’être rechargé des ressources célestes pour les buts du Royaume des Cieux.

Prière de supplication : elle consiste à demander à Dieu une faveur dans une situation particulière. Elle n’est pas faite pour séduire l’Eternel mais plutôt pour lui dire qu’Il est juste dans ces jugements, lorsqu’Il décide et accompli mais que, puisse-t-Il par sa miséricorde, nous faire grâce dans une situation particulière.

Prière gouvernementale : faite par une autorité spirituelle, elle lui permet d’affronter des réalités spirituelles et de décanter l’atmosphère. Elle est aussi une prière faite par l’Eglise qui a reçu les clés qui permettent ou interdisent, en esprit, toutes choses.

L’intercession : elle est l’action de se tenir au milieu de deux parties pour en défendre une devant l’autre, en vue d’un salut.

Last modified on %AM, %28 %495 %2018 %10:%Jui
admin

Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Login to post comments